Le Club

Freelance informatique : 5 soft skills essentielles

Les soft skills, ou savoirs-être, sont de plus en plus recherchées par les entreprises. Zoom sur 5 soft skills essentielles pour un consultant IT avec Club Freelance

Top 5 des soft skills essentielles pour un freelance informatique

Les entreprises qui recrutent sont de plus en plus nombreuses à ne plus miser uniquement sur le diplôme et l’expérience. En plus des « hard skills », qui correspondent aux compétences techniques, les recruteurs s’intéressent désormais particulièrement aux « soft skills » ou compétences comportementales des candidats.

On pourrait croire que dans un monde aussi technique que celui de la technologie et l’informatique, les compétences techniques sont le seul critère clef dans un recrutement. Mais en réalité, les compétences liées au savoir-être des candidats font souvent toute la différence entre les bons et les excellents consultants IT. Club Freelance vous présente les 5 soft skills essentielles qui font d’un freelance informatique la perle rare.

1 – La capacité à résoudre des problèmes complexes

A quoi ressemble le freelance informatique idéal ? Il sait résoudre des problèmes complexes dans le cadre de la mission qui lui est confiée. Il sait prouver sa capacité à identifier un problèmeet à en analyser le niveau de complexité. Cela présuppose une excellente capacité d’analyse et de recherche de solutions adaptées pour savoir mettre en place un plan d’action sur-mesure. Il doit également savoir réagir face à ces difficultés et prendre des décisions dans le sens d’une résolution rapide et efficace.

Dans tout environnement de travail mouvant et complexe, un bon consultant informatique doit savoir analyser une situation concrète qui se présente à lui et être capable d’en juger notamment le niveau d’urgence et de complexité. En entreprise, s’il est important de savoir analyser, il est tout aussi crucial de savoir agir pour permettre la progression du projet dans le bon sens. L’esprit critique recouvre la capacité à tenir une distance intellectuelle entre le problème qui se présente et la décision à prendre.


2 – L’intelligence émotionnelle et l’empathie

La notion d’intelligence émotionnelle se positionne comme une soft skill fondamentale depuis plusieurs années déjà. Il s’agit de déterminer le quotient émotionnel du candidat, en parallèle du quotient intellectuel. Ainsi, au-delà de la simple capacité intellectuelle du candidat freelance tech, le recruteur s’intéresse à une toute autre forme d’intelligence qui s’oriente alors sur la maîtrise des émotions, la conscience du travail à réaliser, la motivation, l’empathie et les compétences sociétales dans les relations entretenues avec les autres collaborateurs.

Aujourd’hui, il n’est pas rare d’entendre des recruteurs considérer le quotient émotionnel comme plus important que le quotient intellectuel. A travers ces différents éléments, le candidat freelance démontre qu’il est capable de bien s’intégrer dans un groupe de travail, qu’il sait écouter les consignes, s’adapter en conséquence, et faire preuve d’esprit d’équipe.


3 – L’audace et la créativité

Dans tout projet, qu’il s’agisse d’informatique ou d’un autre domaine, il s’agit souvent de créer des connections entre les choses, les idées, les gens , les systèmes et process… Un esprit créatif saura apporter une approche innovante et proposer des solutions nouvelles à des problèmes donnés.

La capacité à oser est également fondamentale chez un bon freelance informatique : il faut savoir proposer des idées nouvelles et ne pas se limiter à appliquer des modèles pré-établis.


4 – Le sens de la communication

Dans un monde de l’entreprise aujourd’hui très marqué par la transformation digitale, les recruteurs et chefs d’équipes affectionnent tout particulièrement les candidats qui savent exprimer leurs idées. Savoir négocier, savoir parler simplement d’un sujet complexe auprès d’interlocuteurs non techniques, savoir faire passer un message clair et précis… sont des qualités substantielles dans le monde des consultants informatiques.

Le freelance IT idéal est capable d’intégrer plusieurs points de vue différents et sait argumenter sur ses idées. Il interagit, écoute et sait rebondir face aux avis émis par son environnement, et fait preuve de leadership pour participer à faire accepter le changement. Il s’agit là d’une qualité qui va dans le sens d’une agilité émotionnelle et intellectuelle, particulièrement prisée en entreprise.


5 – Le sens du service et la flexibilité

Les freelances, qu’ils soient ou non spécialisés dans la technologie et l’informatique, sont par définition des prestataires externes à l’entreprise. Ils doivent donc savoir entretenir la relation commerciale qui les lie à leurs clients et avoir le sens du service.

Le consultant doit savoir placer ses compétences au service de l’entreprise et son travail doit être irréprochable. Et l’investissement et la disponibilité sont souvent des attitudes très appréciées chez les consultants informatiques.

Enfin, la capacité à faire preuve de souplesse pour s’adapter à des situations, des problématiques et des individus. L’environnement de travail dans le monde de la technologie et l’IT étant par nature mouvant, la flexibilité est une compétence d’autant plus recherchée.



Besoin d’accompagnement pour évaluer les soft skills de vos candidats et recruter les meilleurs consultants IT ?

Club Freelance vous accompagne pour trouver la perle rare. Contactez-nous en postant votre besoin de freelance !

Plus d’articles :

Meilleurs freelances IT et tech : 4 conseils pour les attirer
Entretien : 5 questions clefs à poser à un freelance tech ou IT
    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire