Le Club

Entretien : 5 questions clefs à poser à un freelance tech ou IT

Comme pour tout collaborateur, avant de recruter un freelance informatique, il convient de lui faire passer un entretien. Ce dernier est destiné à vous assurer que le candidat correspond bien à vos besoins, et qu’il dispose de toutes les compétences pour mener à bien le projet qui lui sera assigné. Quelles sont les questions à lui poser à tout prix ?

Une chose est sûre : en tant que recruteur, vous devez vous aussi vous préparer à l’entretien ! Club Freelance vous livre ses bonnes pratiques, avec un échantillon de 5 questions essentielles à poser à un freelance IT en entretien.

 

1ère question : Avez-vous déjà travaillé sur un projet similaire, et si oui, pour quel type de client ?

Vous avez un projet pour lequel vous êtes à la recherche d’un professionnel freelance. Que vous recherchiez un développeur, un consultant BI ou encore un expert SAP, la technicité de la mission nécessite un savoir-faire pointu de la part du consultant. Ainsi, il convient dans un premier temps de vérifier qu’il possède bien l’expertise et l’expérience nécessaire.

Vous pouvez dans un premier temps lui demander s’il a déjà été confronté à un projet similaire, afin de connaître son expérience sur ce type de mission. Proposez-lui de détailler ses missions précédentes, en donnant des détails sur le contexte technique et organisationnel des projets.

Demandez-lui quels ont été ses précédents clients, s’il s’agit de grands comptes ou de plus petites structures. Si le candidat vous explique qu’il a déjà une ou plusieurs expérience(s) similaire(s), dans une entreprise de votre secteur et avec un contexte semblable, c’est un réel avantage car il devrait être très vite opérationnel.

2ème question : Face à telle ou telle problématique technique, quelles actions mettriez-vous en place ?

L’expérience du freelance est importante, mais pour tester les compétences techniques de votre candidat, n’hésitez pas à lui poser une ou plusieurs questions très concrètes, en lien direct avec votre projet. « Comment résoudriez-vous cet incident ? » « Quel type de fonctionnalité développeriez-vous ? » « Quel langage informatique vous paraît le plus adapté dans cette situation ? »…

Poser un problème hypothétique vous permet de tester la capacité du candidat à résoudre un problème, et sa compréhension technique de votre projet. Au passage, cela vous donnera un aperçu sur ses capacités analytiques, et sur l’intérêt qu’il porte à votre mission.

 

3ème question : Pourriez-vous me parler d’une difficulté rencontrée lors d’une précédent mission, et comment vous y avez fait face ?

Vous êtes à la recherche d’un expert tech ou IT : certes, les hard skills du candidat sont fondamentales, mais n’en oubliez pas pour autant les soft skills ! Votre consultant freelance sera un membre de votre équipe, et ses compétences relationnelles seront fondamentales.

Pour les évaluer, vous pouvez poser des questions qui mettent en lumière son esprit d’équipe et ses capacités de communication, ainsi que sa faculté à gérer les situations conflictuelles. Privilégiez les questions ouvertes pour laisser le candidat s’exprimer et révéler sa personnalité.

4ème question : Quelles sont vos disponibilités et votre TJM ?

Vérifiez bien que les attentes du candidat correspondent aux conditions que vous proposez pour la mission. C’est bien évidemment valable pour le tarif, mais également pour l’ensemble des termes du contrat. Le candidat est-il prêt à venir travailler dans vos locaux si la mission le requiert ? Pourra-t-il travailler en remote et sous quelles conditions ? Devra-t-il prévoir des déplacements sur d’autres sites ? Ses frais professionnels seront-ils pris en charge ? Autant de points concrets sur lesquels vous devez vous assurer d’être en accord avec votre candidat.

En termes de disponibilité, vous devez également vous assurer que la situation du candidat soit compatible avec les aspects calendaires de votre mission. N’hésitez pas à demander au candidat sa date précise de disponibilité, et s’il a des empêchements prochains prévus (vacances par exemple). Le respect des délais est en effet un élément crucial dans toute relation entre un professionnel et son collaborateur. Dans le cas d’une mission longue, vous devez vous assurer que le freelance sera en mesure de s’engager sur toute la durée du projet.

 

5ème question : Quelles sont les missions qui vous passionnent réellement ?

La différence entre un bon et un excellent candidat ? La passion ! Un consultant tech ou IT freelance réellement intéressé par le projet sur lequel il travaille sera sans nul doute plus impliqué et plus performant qu’un autre candidat, au profil « mercenaire ».

La question de la motivation est une question clef qui est pourtant trop souvent oubliée des recruteurs de candidats en freelancing. Et pourtant, elle fait souvent toute la différence. Le fait de trouver un partenaire animé par votre projet et désireux d’acquérir l’expérience de la mission est très souvent gage de réussite dans le projet. Car il saura se montrer force d’action et surtout de proposition.

Vous êtes à la recherche d’un consultant tech ou informatique et vous ne savez pas comment vous y prendre ? Club Freelance, vous aide à trouver les meilleurs candidats et vous accompagne tout au long du process de recrutement, pour vous assurer de trouver le meilleur expert.

Cliquez ici pour déposer votre besoin

Plus d’articles :

Comment profiter de l’été pour préparer vos recrutements de profils tech & IT ?
Comment impliquer davantage les freelances en entreprise ?
    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire