Le Club

Fiche métier – Creative Technologist

Lorsqu’il s’agit de créer de nouvelles stratégies marketing, les marques savent qu’elles ont tout intérêt à utiliser les technologies émergentes pour se démarquer de leurs concurrents. Elles sont constamment à la recherche d’expériences digitales mêlant émotion et innovation. C’est dans ce genre de contexte que le recours à un Creative Technologist s’avère judicieux.

Le Creative Technologist joue en effet un grand rôle dans la digitalisation d’une agence ou d’une marque. Sa mission principale est de permettre à une marque d’innover et de se démarquer de ses concurrents, grâce à la technologie et à l’innovation. C’est un métier hybride demandant des compétences en technologie, marketing et design.

Le métier de Creative Technologist

Quel type de missions composent ses journées ?

Exercer une veille technologique pointue
La première mission du Creative Technologist est de se tenir informé des dernières technologies (réseaux sociaux, salons, conférences…) pour être au fait des dernières tendances et proposer des solutions modernes.

Il se tient informé des innovations, via les médias et les réseaux sociaux, mais aussi en se rendant sur des salons professionnels et conférences d’éditeurs, en Europe et à l’international, et met en place des outils de veille spécifiques.

Comprendre l’organisation et gérer les informations
Le Creative Technologist doit avoir une bonne culture de l’entreprise pour pouvoir répartir les informations utiles aux bons services et apporter sa connaissance au sein de l’entreprise.

Il doit savoir gérer un projet en interne comme en externe, et s’assurer que l’information circule toujours correctement entre les différentes équipes.

Inventer, expérimenter et réaliser des prototypes
Le Creative Technologist doit être en mesure de proposer des créations innovantes en allant au-delà des moyens traditionnels. Il doit savoir détecter les nouveautés digitales, et imaginer comment elles pourraient être utilisés par l’entreprise.

Après avoir expérimenté un logiciel, une application ou un service, le Creative Technologist doit réaliser des prototypes (démos) pour les présenter en interne ou à son client.

Compétences requises

Sens de la communication
Le Creative Technologist échange en permanence avec le service marketing et les équipes de développeurs ou de créatifs. Il est également amené à rencontrer de multiples interlocuteurs lors de visites de présentation et d’appels d’offres. Il doit alors être capable de leur présenter une technologie de manière pédagogique et de les convaincre de ses avantages.

Capacité d’anticipation et d’estimation 
Le Creative Technologist doit être en mesure d’estimer les coûts engendrés par les produits et usages digitaux qu’il propose. Avant que le projet ne se concrétise, il doit anticiper toutes les étapes, de la pré-production à la mise en production en passant par l’utilisation, et identifier tous les problèmes pouvant empêcher l’idée ou le projet de fonctionner.

Solide bagage technique 
Le Creative Technologist doit avoir une très bonne connaissance des langages et logiciels informatiques, et maîtriser les techniques de communication digitale. Il doit donc être aussi un codeur et un informaticien.

Contexte

Le métier de Creative Technologist, encore peu répandu en France, est à mi-chemin entre la conception et la recherche, et nécessite une grande polyvalence. Si les Creative Technologists sont encore très peu en France, leur avenir est toutefois très prometteur dans les agences de communication digitales et généralistes. En effet, leur expertise est de plus en plus importante pour répondre aux nouvelles tendances de consommation.

Salaire

Le taux journalier moyen du Creative Technologist se situe entre 800 et 1500€.

Formation et Evolution

Il n’existe pas de formation spécifique pour l’instant. Le métier est accessible aux professionnels de l’informatique (chef de projet, développeur…) et de la communication, dotés d’une solide expérience et d’une forte appétence technique et digitale. Toutefois les formations de niveau BAC+5 sont vivement recommandées. Des connaissances pointues en UX (User Expérience), ergonomie, architecture de l’information, développement, graphisme, marketing et communication sont fortement appréciées.

En termes d’évolution de carrière, pas de parcours tout tracé : le creative technologist suit l’évolution des besoins du marché, le mouvement des innovations technologiques et les tendances culturelles du moment tout en anticipant sur le futur.

Trouver une mission

Sources :

Fiche métier : Creative Technologist sur Studyrama
Creative Technologist sur CIDJ
Creative Technologist : c’est quoi ce tout nouveau métier ? sur Les Echos

Plus de fiches métier :

 width=
Green IT Consultant
 width=
Coach Agile
    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire