Le Club

Freelance au quotidien : Conseils d’un consultant freelance après 15 mois de freelancing

Pourquoi devenir Freelance ? Qu’est-ce que le quotidien en tant que freelance a de mieux ? Comment trouver ses premiers clients ?

Dans notre précédente vidéo nous vous avions présenté que faire entre deux missions freelance.

Dans cette sixième vidéo, Club Freelance & Dominique Dufour vous présentent les conseils d’un consultant freelance ; Frédéric Bonomo qui est Chef de Projet Data, après 15 mois de freelancing.


Dominique Dufour : Quelle est selon toi la première qualité pour être freelance ?

Frédéric Bonomo : Je pense que c’est essentiellement une question de tempérament. Il faut avoir une face commerciale pour essayer d’aller gagner de nouveaux contrats, faire soi-même son propre suivi de mission, assurer également le côté administratif avec notamment la facturation. Il faut également avoir un côté entrepreneur pour essayer de se vendre, pour essayer de conquérir de nouveaux marchés et de penser aussi à son évolution de carrière en termes de compétences.

DF : Pourquoi es-tu devenu freelance ?

FB : Il y a deux ans je tournais un peu en rond et je voulais sortir de cette zone de confort dans laquelle je m’étais installé en client final. Je voulais également découvrir de nouveaux horizons, apprendre de nouvelles choses et aussi grandir professionnellement. Je me suis donc naturellement tourné vers les sociétés de services. Je sentais que je pouvais gérer cette partie commerciale, administrative par moi-même et je souhaitais aussi me lancer dans l’entreprenariat c’est donc pourquoi je me suis lancé en Freelance. J’avais dans mon cercle, dans mon réseau, un certain nombre de personnes qui étaient déjà passées freelance qui m’ont aidé, conseillé et qui m’ont permis de me lancer à mon propre compte.

DF : Qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton quotidien de freelance ?

FB : Ce qui me plait le plus dans mon quotidien de freelance c’est la diversité en termes de missions. Quand on a la possibilité de travailler dans des secteurs d’activité différents sachant que très souvent les besoins sont extrêmement urgents et ce qui permet donc d’avoir des opportunités en terme de carrière, de poste, qu’on aurait peut être pas forcément en Cdi ou des process de recrutement, de sélection sont beaucoup plus lourd et ou on va vous demander une réactivité et beaucoup d’application en termes de travail. Mais vous aurez beaucoup de possibilité en terme d’évolution de carrière. Ce qui est fondamental c’est que c’est a vous de gérer votre propre carrière et de gérer votre propre employabilité.

DF : Quels conseils pour un futur freelance ?

FB : Le premier conseil que je donnerai pour toute personne qui souhaite se lancer serait de bien définir la zone géographique où vous souhaitez évoluer. Mon deuxième conseil serait de bien réfléchir au poste idéal que vous aimeriez occuper et mon troisième conseil serait de bien définir votre Taux Journalier Moyen (TJM).

DF : Comment as-tu trouvé tes premiers clients ?

FB : Sur mes 15 mois d’activité en temps que Freelance j’ai eu 3 différents clients que j’ai tous trouvé via mon réseau. La force principale d’un freelance est donc son réseau. Mon conseil serait donc : Cultivez votre réseau ! Informez les gens de ce que vous faites, de ce que vous recherchez puisque derrière, cela vous permettra de trouvez plus facilement des missions.

DF : Quel est ton statut ? Comment gères-tu l’administratif ?

FB : J’ai opté pour la forme juridique SASU et je me fait accompagner d’un expert-comptable qui me suis régulièrement et à qui j’envoie mes factures et tous mes documents financiers. Il dresse le bilan en fin d’année et fait tout le travail financier pour moi.

DF : Penses-tu que les entreprises savent travailler avec des freelances ?

FB : Chez certains prospects j’ai pu voir que le statut de freelance était un peu difficile à envisager , surtout sur certaines expériences un peu négatives qu’ils ont pu avoir avec certaines personnes qui sont peut-être partie un peu précipitamment. Donc j’insiste sur le fait qu’en tant que freelance vous avez aussi une responsabilité par rapport à toute la communauté des freelances et il est primordial de partir en bons termes avec vos clients. Ne les laissez pas en plan et soyez pro jusqu’au bout même s’il peu parfois y avoir des difficultés en terme de relationnel ou de communication.

A propos de l'auteur

Dominique Dufour, auteur du MOOC "Lancez votre activité de freelance", et auteur de "Je suis freelance.com, Développez votre activité grâce aux réseaux sociaux" (Pearson, 2013) . Ancien journaliste,Dominique est aujourd'hui entrepreneur, consultant, auteur et formateur.
http://www.dominique-dufour.com/

Vous aimeriez aborder un sujet particulier dans les prochaines vidéos ? N’hésitez pas à nous en faire part !

Cliquez ici pour créer votre compte gratuitement

Plus d'articles :

Que faire entre deux missions freelance?
Freelance au quotidien - Que faire entre deux missions?
Les 3 avantages d'un projet personnel quand on est freelance
Freelance au quotidien : Les 3 avantages d'un projet personnel
    Aucun commentaire n'a été posté pour cet article.

Laisser un commentaire