Architecte logiciel/applicatif : fiche métier

avatar

ParL'équipe Mindquest

Publié le15 décembre 2021à09:00, mis à jour le26 avril 2022à15:30

Architecte logiciel/applicatif : fiche métier cover

Quel est le rôle de l’Architecte logiciel/applicatif ? Découvrez dans cette fiche métier ses missions, ses compétences, sa formation, son salaire en CDI et son tjm de freelance. 

Missions de l’Architecte logiciel/applicatif

L’Architecte logiciel/applicatif s’assure de garantir la cohérence de l’architecture des différentes applications sur les principes fondamentaux élaborés dans le cadre d’une architecture de référence au niveau de l’entreprise. Il met en relation les études et l’exploitation en intégrant les contraintes du développement et les exigences de l’exploitation. Dans le cadre de la définition de l’architecture de référence, ce professionnel collabore avec différents architectes et participe à des ateliers afin d’identifier les meilleures pratiques ou solutions pour proposer des modèles adéquats. Il a pour rôle de concevoir l’architecture des nouvelles applications du système d’information. Pour cela il accompagne les équipes projet (support, formation) dans l’utilisation des frameworks. Il relève également les besoins des métiers SI pour rédiger les spécifications techniques des frameworks. Il supervise ainsi leur implémentation et contribue à l’industrialisation de la plateforme de développement.

Le métier d’Architecte logiciel/applicatif s’articule ainsi autour de 4 grands axes : la définition du projet en lien avec ses applications, la communication autour du projet, la clôture des projets et la gestion de la relation client.

Compétences

Connaissances

L’Architecte logiciel/applicatif doit posséder un ensemble de compétences relatif aux environnements d’exploitation. Il doit maîtriser les techniques de gestion de projet et l’anglais technique. Il est important qu’il réalise régulièrement une veille informatique et technologique pour maintenir ses connaissances à jour.

Savoir‐faire techniques

L’Architecte logiciel/applicatif doit pouvoir participer à la modélisation et la conception de l’architecture du SI de l’entreprise. Il doit savoir développer des composants, logiciels, applications et en élaborer les conceptions techniques. Ce professionnel doit maîtriser les aspects méthodologiques de la définition d’architecture mais aussi maîtriser des environnements internet/intranet. Il doit également maîtriser la construction de modèles d’architecture en couches et l’architecture orientée services (SOAP, REST). D’autre part il doit savoir traiter les demandes ou incidents et mettre en œuvre les corrections et ajustements nécessaires. L’Architecte logiciel/applicatif doit également gérer les risques (financiers, humains, techniques), en anticipant, identifiant et mettant en œuvre des actions correctrices. Enfin il doit savoir analyser et réaliser un diagnostic de la situation rencontrée puis le synthétiser et le formuler de manière adaptée.

Savoir‐faire relationnels

L’Architecte logiciel/applicatif doit savoir faire preuve d’innovation et de créativité. Il est important qu’il ait une aisance dans la communication orale et un bon sens du relationnelle. En effet, il est important qu’il soit ouvert aux échanges, remarques et conseils. Il doit savoir argumenter ses décisions afin de convaincre et susciter l’adhésion tout en adoptant une attitude pédagogue et diplomate. Ce professionnel doit aussi posséder des qualités rédactionnelles d’analyse et de synthèse et savoir anticiper les risques d’une situation. Il doit être réactif, flexible savoir s’adapter et savoir travailler en réseau. Enfin il doit être rigoureux et organisé.

Découvrez aussi les fiches métiers : Consultant en qualification logicielle et Responsable d’applications IT.

Salaire en CDI et tjm de freelance de l’Architecte logiciel/applicatif

Le salaire en CDI et le tjm de freelance d’un Architecte logiciel/applicatif varie en fonction de l’expérience de celui-ci, de l’ancienneté, de l’ampleur de son poste et de la taille et structure de l’entreprise. La rémunération d’un Architecte logiciel/applicatif en CDI évolue autour de 60 000€ et 96 000€. Quant au tjm de freelance il peut varier de 400 à 700€ par jour.

Formation

Pour devenir Architecte logiciel/applicatif il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un master et donc de posséder un bac+5. Ensuite quelques années d’expérience dans les métiers du développement et de la conception technique sont nécessaires. En effet, ce poste n’est pas accessible aux jeunes diplômés, il convient plutôt à une personne ayant au moins cinq années d’expérience.

Téléchargez votre fiche métier :

Trouver une mission d »Architecte logiciel/applicatif

Découvrez notre fiche métier : Consultant SAP FI CO

Rejoindre Club Freelance
Partager l’article

Par L'équipe Mindquest

Vous souhaitez contribuer au blog ? Contactez-nous !

Club Freelance

Nous accompagnons les meilleurs consultants IT et les entreprises les plus innovantes dans la réussite de leurs projets

D’autres articles qui pourraient vous intéresser

Pour ne manquer aucun article

Inscrivez-vous et recevez tous les articles

Envie de rejoindre Mindquest ?


Ces entreprises ont accéléré sur leurs projets IT grâce à nos freelances